Les femmes du digital chez VIRAGE

Equipe - femmes - IT - digital - VIRAGE Group - recrutement

Samantha Giraudeau, Développeuse Junior :

Quand j’étais petite, je voulais être hôtesse de l’air ! Malheureusement, je n’ai pas la taille réglementaire… J’ai découvert le digital lors d’un long voyage en voiture où je m’ennuyais et mon papa m’a prêté sa GameBoy avec Tetris. Je dirai que j’ai commencé à découvrir cet univers à ce moment là, j’avais 6 ans. Puis, faisant partie de la “Génération Y”, j’ai toujours eu un téléphone portable et SURTOUT un lecteur MP3. Et un jour, dans un film un personnage hackait un site, je me suis dit “c’est ça que je veux faire !”. En toute logique, j’ai fait un bac S, option ISN (Informatique et Sciences du Numérique), où j’ai appris le développement. Aujourd’hui je suis considérée comme une femme du digital mais je ne saurais pas trop définir ce que c’est. La même chose que pour un homme non ?

Un conseil pour une future IT Girl ? N’abandonne pas. Jamais. Même si on te dit que c’est pas un métier pour les femmes, qu’on te regarde de haut en bas, qu’on te refuse des boulots parce que tu es une femme, n’abandonne pas. La plus belle des vengeances c’est de leur prouver à tous ces gens, que tu peux le faire !

 

Juliette Hervé, Assistante Webmarketing :

Quand j’étais petite je voulais être coiffeuse, fleuriste ou business woman. Autant dire que j’étais déjà super polyvalente et curieuse de tout ! Aujourd’hui je me considère comme une femme du digital et ce depuis que j’ai commencé à toucher à l’informatique en licence, puis en entamant un mastère de Webmarketing en alternance à l’ECV Digital. Je me suis vite rendue compte que le digital est LE secteur de demain, entre IA et expérience utilisateur, en passant par l’Inbound Marketing. C’est un monde en constante évolution, donc pas le temps de s’ennuyer. Et en faire partie c’est surtout s’assurer d’un emploi directement en sortie d’étude ! Alors être une femme du digital, c’est être un mélange de tout ça, c’est être forte, mais aussi curieuse des nouvelles technologies et de l’informatique, puis y dévouer son cœur et sa fougue !

Un conseil pour une future IT Girl ? Reste toi même et n’ai pas peur de ce monde à dominante masculine. Un jour la parité sera là, et bien plus tôt qu’on ne le pense, j’en suis certaine !

 

Amandine Guilloux, Ingénieure Avant-vente :

Petite je voulais absolument être chasseuse de tornades et vulcanologue. Mère Nature me fascinait je crois ! Rien à voir avec le digital donc… Faut dire que dans les années 90, l’informatique ne me faisait pas rêver (#merciwindows95). L’informatique est arrivé dans ma vie un peu par hasard finalement. J’ai eu mon bac en 2008 en pleine crise financière. Je souhaitais donc m’orienter vers un secteur d’avenir. Et à cette époque (et encore aujourd’hui), l’IT était le secteur qui m’offrait le plus de chances d’avoir rapidement un travail ! C’est pourquoi j’ai fait une école d’ingénieur orientée Numérique, avec une spécialisation « Ingénierie d’affaires et management de projets » en dernière année.

Pour moi une femme du digital est une femme ouverte sur le monde (et avec un caractère bien trempé !). Et oui, elles baignent dans des univers très masculins. Ce qui est dommage d’ailleurs car on a autant besoin d’hommes que de femmes pour se développer. Et ça chez VIRAGE, on l’a bien compris : parité respectée !

Un conseil pour une future IT Girl ? Ne pas s’arrêter aux idées préconçues que le Digital est un univers réservé aux hommes. Pour créer les outils de demain, il faut aussi que les femmes soient de la partie !

 

Coralie Gette, Développeuse :

J’ai découvert la programmation durant mon bac + 4 de physique à la fac des sciences d’Angers. Mon mémoire, en collaboration avec l’INRA, portait sur la programmation d’un réseau neuronale de reconnaissance de différents cépages à partir des caractéristiques de la vigne. Suite à cette nouvelle passion, j’ai décidé de changer mon orientation en entamant de nouveau un bac + 3 en informatique, puis bac+4 et +5. Ce que j’aime dans le développement informatique, c’est la créativité. Et malgré la faible proportion de filles durant mes études (environ 10%), j’ai toujours travaillé dans des équipes où le gente féminine était un peu plus élevée (au moins 25% !). Ce qui fait qu’aujourd’hui je n’ai jamais subi de propos sexistes !

Un conseil pour une future IT Girl ? Le  code a été  inventé par une femme (Ada Lovelace). Donc souviens-toi que la femme a tout fait sa place dans le monde digital !

 

Laure Rousseau, Responsable du Support Technique :

Du plus loin que je me souvienne, petite je voulais être professeur d’anglais. Je me suis mise au digital tardivement ! Je fais partie des Xennials. J’ai d’abord appréhendé l’informatique comme un pur outil de travail au lycée, au cours des mes études (IUT Techniques de commercialisation et Bachelor of art in European Business and administration) et premières expériences. Puis, au-delà de l’outil de travail, c’est devenu un moyen de communication, partage, etc. Alors j’ai appris sur le tas, mais je ne développe pas donc j’ai une connaissance basique (bien que plus avancée que la plupart des gens). Je donne le change !

Être une femme du digital c’est avoir 10 doigts ! Non sérieusement : c’est être visionnaire, parce qu’on a tout à faire. « Innovation » c’est un mot féminin non ?

Un conseil pour une future IT Girl ? Ne pas se laisser impressionner par les stats, les clichés, faire sa propre expérience et poursuivre selon ses aspirations : le numérique ouvre de nombreuses voies !

 

Fix à lui aussi fait un clin d’oeil aux Femmes dans l’IT :

crédit : illustrateur Fix

 

Envie de rejoindre notre équipe ?

Alors envoyez-nous votre candidature à l’adresse contact@viragegroup.com !

 

Vous souhaitez une démo ?

Ils nous font confiance

Plus de 180 entreprises, ETI, grands groupes, collectivités, métropoles, multinationales réalisent la gestion de projets et plans d'action avec nos logiciels