close

+33 (0)2 53 55 10 19

Comment optimiser un SI dans une Eurométropole – partie 1 ?

Optimiser un SI dans une Eurométropole

Une collectivité est une structure en mouvement constant du fait que les objectifs évoluent au cours des mandats. C’est pourquoi l’optimisation de son système d’information (SI) est particulièrement complexe.

 

Optimiser la gouvernance du SI dans un contexte complexe

L’Eurométropole de Strasbourg (EMS) est aujourd’hui plus que jamais impliquée dans une forte mutation. La valorisation de son avenir passe par une évolution incontournable des systèmes d’information. Cela au travers d’une composante « Ville numérique » omniprésente dans les discours de nos élus. Cet élément se décline dans 5 délégations et 40 directions « métier » de l’Eurométropole.

Fort de ses 120 agents, le service Informatique de l’Eurométropole de Strasbourg doit faire face à une forte croissance des projets métiers émergents. Par exemple pour connecter toujours plus l’usager aux services publics. Ou encore pour gagner en performance interne afin de pallier aux restrictions budgétaires imposées par l’État.

optimiser SI

Donner du sens et de la valeur aux projets est devenu un enjeu primordial pour réussir et motiver des ressources de plus en plus tendues. Nous avons également dû devenir plus créatif et efficace dans nos modes de reporting et de suivi projet. De tels changement, afin de sens cesse optimiser nos process de réalisation.

 

Des changements de processus pour une meilleure valorisation des projets

Pour arriver à de tels objectifs nous avons mis en œuvre plusieurs actions essentielles. Cela dans le but de créer de la rupture avec le passé.

Dans un premier temps, il a fallu donner du sens à nos projets. Pour cela nous avons décliné les objectifs du nouveau mandat politique en objectifs opérationnels liés au SI. Puis nous nous servons d’une nomenclature précise dans laquelle est incluse :

  • Tous les projets en cours
  • Toutes nouvelles demandes de projets métier

Ensuite, afin de valoriser toute nouvelle demande de projet, nous avons élaboré une méthode d’analyse de la valeur sur la base de la méthode MAREVA. Bien évidemment, nous l’avons simplifiée et adaptée à notre contexte. A l’aide de cette méthode nous avons évalué tous les projets en intention afin d’objectiver leur valeur.

 

Une double réflexion pour une meilleure valorisation sur le long terme

Ces deux premières actions ont eu pour but de faciliter l’arbitrage des projets à lancer par nos instances décisionnelles. Cependant, ces efforts seraient restés inefficaces si nous n’avions pas réfléchi en parallèle au processus de gouvernance des SI. Cela devenait indispensable au vu de la croissance exponentielle des demandes liées au numérique (+177 demandes entre 2015 et 2016).

[…]

Fin de l'article : "Comment optimiser un SI dans une Eurométropole ? (partie 2)"

 

Ressources similaires
Ressources - Evaluation - Risques projet - Analyse - Gestion des Risques - Direction Informatique

En gestion de projet, l'analyse des risques fait partie intégrante du rôle de chef de projet. Nous vous donnons les raisons de leur importance mais aussi les clés pour analyser vos risques projet efficacement.

ANGE - méthode agile - moyen mnémotechnique - gestion de projet

Le triangle coût / qualité / délai est un défi à la géométrie ? Vous ne savez pas à quel chef de projet le confier ? Pas de panique, on vous propose de faire appel à un ANGE. ANGE, c’est à la fois une méthode d’évaluation des compétences et une grille de lecture des besoins de votre projet.

Chef de projet - choisir - méthode ANGE - succès - décision - équipe

Super, le comité d’arbitrage a prononcé un « GO » pour le projet… Maintenant à qui confier la destinée du projet ? Dans un précédent article je vous parlais d’ANGE – moyen mnémotechnique pour envisager les compétences d’un chef de projet. Cette fois-ci je vais vous parler de la mise en application pour nommer un chef de projet.