Quand un expert PPM passe la certification projet CAIPM du PMI®…

La certification CAPM® (Certified Associate in Project Management) du PMI® (Project Management Institute) est une certification de premier niveau pour les praticiens de projet. Notre consultant Senior Marwan Bakkali vient de passer la certification et vous donne son retour d’expérience.

Interview de Marwan Bakkali, Senior PPM Consultant chez VIRAGE Group

Être Senior Consultant chez VIRAGE c’est l’assurance d’expériences dans des contextes variés et stimulants : Grand Compte, ETI, acteurs publics. C’est aussi l’opportunité de développer une réelle expertise dans le domaine du pilotage de portefeuille de projet, de l’évaluation, du pilotage stratégique et des nouvelles technologies. Marwan Bakkali est Senior PPM Consultant chez VIRAGE Group, éditeur de logiciels de pilotage de projets. Ses missions sont de :

  • Analyser le contexte et les besoins des clients et paramétrage de la solution
  • Orienter et conseiller les clients dans l’organisation du pilotage de leurs projets
  • Structurer et réaliser les formations des futurs utilisateurs, contribuer à la conduite du changement

Quels sont les bénéfices du CAPM® ?

Etre certifié CAPM atteste que le détenteur possède un certain niveau de compétence et d’expérience en matière de gestion de projet.

Chez Virage Group, nous tenons à implémenter l’outil de gestion de portefeuille projet au plus près des besoins de l’organisation de nos clients. Je passé la certification CAPM® afin d’avoir une meilleure compréhension des différents rouages de la chefferie de projet. À présent, non seulement je suis capable d’identifier les points d’amélioration de nos clients (dans leurs processus & méthodologies au sein de leur organisation), mais je suis également capable de leur proposer les bonnes solutions, afin qu’ils déploient Project Monitor dans les meilleures conditions !

Quels sont les trois points qui vous ont le plus marqué ?

À qui conseillerez-vous de passer cette certification ?

Je recommande la certification à toute personne désirant acquérir des connaissances solides en gestion de projet, ou à tout client qui souhaiterait structurer ces processus / mettre en place une méthodologie commune de gestion de projet au sein de son organisation.

Un principe que vous allez recommander à un client lors d’une prochaine mission ?

Au cours du processus « Gérer les connaissances d’un projet » il est entre autres évoqué l’intérêt de réaliser des REX (retours d’expérience). Un REX permet d’analyser un dysfonctionnement ou une réussite pendant le projet ou dans la phase de post-projet. L’objectif est d’identifier ce qui a marché / moins bien marché, pourquoi et comment, dans l’optique de partager les bonnes pratiques au sein de l’organisation, pour que la méthodologie en place s’améliore et que les prochains projets en tirent les bonnes leçons.

Quelles sont les trois fonctions clés de Project Monitor en droite ligne avec la CAPM ?

La particularité de Project Monitor, logiciel de gestion de portefeuille projets, réside dans sa flexibilité, ce qui fait qu’il s’intègre très bien avec les groupes de processus du PMBOK. Si je ne devais en sélectionner que 3 :

Qu’est-ce qui a été le plus difficile ?

Les groupes de processus ne sont pas vraiment des processus au sens premier du terme. En effet, durant tout le cycle de vie d’un projet, un même processus peut être réactivé plusieurs fois. Si je prends l’exemple du processus « Identifier les parties prenantes d’un projet », on pourrait penser que ce processus n’intervient qu’à l’initiation du projet. Ça n’est pas le cas puisqu’il le sera durant toute la vie du projet. En effet, certaines parties prenantes seront identifiées « en cours de route » tandis que d’autres identifiées au départ ne le seront peut-être plus à l’issue du projet. Cette non-linéarité était plutôt difficile à appréhender au départ.

Qu’est-ce qui a été le plus facile ?

Le plus facile était de concrétiser les processus du PMBOK. Le PMBOK est très terre à terre. Il n’est à aucun moment question de grands principes irréalistes, abstraits ou tirés par les cheveux. Une fois que la logique et l’intérêt derrière chaque processus sont compris, il est relativement aisé de mettre en place un plan d’actions concret afin d’intégrer ces groupes de processus au sein d’une organisation.

Sinon à l’issue de la certification, plutôt « Agile » ou « Cycle en V » ?

Les deux 🙂. Les groupes de processus du PMBOK s’adaptent aussi bien aux projets en cycle prédictif que les projets en cycle itératif et/ou incrémental. Cependant, la dernière version du PMBOK (7ème édition, 2021) a été mise à jour afin d’intégrer plus d’agilité et d’innovation et de prendre en considération les technologies émergentes, les nouvelles approches qui ont poussé la gestion de projet à évoluer.

Le conseil : l’ADN de l’expertise de Virage Group en pilotage de projets qui se ressent dans l’implémentation des logiciels

Certains acteurs SaaS limitent l’implémentation à deux conf-calls d’on-boarding. Et la suite, c’est des tutos en solo…

Pour Virage Group, convaincu de la spécificité de chacun de ses clients, ça ne s’arrête pas là. La suite, c’est la formation de vos équipes et managers de projet, pour transformer vos pratiques projet.

Notre objectif, c’est que vous preniez en main l’outil de gestion de portefeuille projets selon vos enjeux métiers.

Notre équipe est pluridisciplinaire et vous accompagne tout au long du projet de lancement de l’outil PPM – Project Portfolio Management :

Former, c’est vous transférer les compétences nécessaires pour utiliser, exploiter et faire évoluer l’application. Nos formations sont conçues dans une logique d’action.

Qu’est-ce que la certification PMI® ?

Le CAPM est une certification en gestion de projets qui atteste que le détenteur possède les connaissances en gestion de projet telles que décrites par le PMI. Le PMI (Project Management Insititute) est un organisme fondé en 1969 qui élabore et publie des standards relatifs à la gestion de projet, portefeuilles et programmes. C’est également lui qui dispense la certification CAPM. Aujourd’hui, il compte plus de 500 000 membres répartis dans plus de 200 pays.

À l’issue de cette formation CAPM ®, les objectifs suivants sont atteints :

Comment avoir la certification CAPM® ?

Afin d’obtenir la certification, il faut s’inscrire à l’examen. L’examen est sous forme de QCU à 4 propositions (150 questions pour une durée de 3 heures). Il faut au préalable avoir suivi au moins 23 heures de formation en gestion de projet pour pouvoir prétendre à le passer. Le PMI considère l’examen réussi lorsque le candidat atteint ou dépasse un certain pourcentage de bonnes réponses. Le PMI® n’indique pas le pourcentage exact (Je me suis fixé un objectif de 80% lors de ma préparation).

Comment se préparer au CAPM® ?

Les questions du CAPM sont élaborées sur la base du PMBOK. Le PMBOK est le corpus connaissances et bonnes pratiques en gestion de projet émis par le PMI (environ 600 pages, qui est mis à jour tous les 5 à 6 ans). Une bonne préparation passe par une lecture attentive du PMBOK et une excellente compréhension des différents groupes de processus/domaines de connaissances de gestion de projet qui y sont détaillés (avec leurs entrées, sorties et outils/techniques). Personnellement, j’ai passé 3 mois à le préparer à hauteur de 5 à 6 heures de travail par semaine.