close

+33 (0)2 53 55 10 19

Comment analyser les risques d’un projet ?

Analyser les risques d’un projet

Analyser des risques est un processus essentiel de la gestion d’un projet. Un projet est une mayonnaise souvent complexe : les ingrédients sont nombreux. Si le tour de main reste généralement de la responsabilité du chef de projet, les intervenants sont multiples et leurs intérêts pas nécessairement convergents. Tout chef de projet confirmé vous le dira, quand l’avancement du projet est à 80%, il reste souvent en fait … 80% du chemin à faire.

Certains facteurs n’échappent à personne : plus le projet est gros, à enjeux business élevés, plus on comprendra que son risque est élevé. D’autres risques sont plus diffus comme la clarté des schémas de décision, l’innovation technique ou business.

Ces facteurs n’ont surtout pas la même influence sur les différents intervenants. Quelques évaluations préalables au lancement du projet sont donc souvent très utiles. Au-delà des scores et des différents indicateurs restitués par l’évaluation, l’évaluation est avant tout un outil de dialogue. Elle permet aux différents intervenants de mesurer leurs « écarts de perception » sur une situation. Mais aussi de partager une vision globale tout en s’attachant à identifier les différences de représentation sur une situation. Cela permet de faciliter le dialogue et la cohésion des intervenants.

 

Pourquoi analyser les risques d’un projet ?

Le questionnaire proposé est un outil d’évaluation des risques projet. Il se présente comme une « check list » de mesures des risques liés à un projet. De plus, il peut s’adapter à chaque type d’organisation et de nature de projets (informatiques, marketing, événementiel, etc).

Les objectifs sont principalement de :

  • Evaluer le niveau global de risque d’un projet
  • Evaluer les actions préventives à mettre en œuvre
  • Partager un référentiel d’analyse entre les différents intervenants du projet

Le questionnaire est constitué de 6 axes permettant d’évaluer les risques liés :

  • À la dimension du projet
  • Aux difficultés techniques
  • Au degré d’intégration du projet
  • Au mode de configuration organisationnelle
  • À l’étendu du changement métier lié au projet
  • À la stabilité de l’équipe projet

A savoir qu’il comprend 30 points d’évaluation (ou critères). Ces critères, leurs pondérations et les réponses peuvent s’ajuster en fonction de contexte (type d’organisation, nature des projets, etc).

Comment utiliser cet outil d’analyse des risques projet ?

Ce questionnaire s’utilise :

  • Avant le démarrage d’un projet: pour analyser les risques et envisager des actions préventives qui les diminueront au départ (mettre en place un dispositif de coordination dédié au projet, réviser éventuellement le planning et ou la charge prévue, etc.)
  • En cours de projets: pour mettre en place des actions atténuant les risques (renforcer la communication autour du projet, surveiller les indicateurs de mesure des objectifs, renforcer la fonction de direction de projet, etc.)
  • En fin de projet: pour mieux comprendre son déroulement, préparer un bilan de projet et proposer des actions correctives de fonctionnement en interne ou avec un client

N’hésitez donc pas à comparer vos impressions en faisant réaliser cette évaluation des risques par un décideur, le chef de projet, les maîtrises d’ouvrages, etc.

Plusieurs risques appréciés ici peuvent susciter la formalisation d’autres questionnaires sur lesquels nous aurons l’occasion de revenir et de publier quelques exemples :

  • Clarté des objectifs et des besoins clients (priorisation et couverture du besoin)
  • Choix techniques (évaluation des solutions)
  • Complexité et maturité du projet
  • Etc.

En conclusion, vous souhaitez découvrir un logiciel de gestion de projets qui intègre une gestion des risques, n’hésitez pas à nous contacter ou tout simplement accédez à Project Monitor ICI

Ressources similaires

ANGE - méthode agile - moyen mnémotechnique - gestion de projet

Le triangle coût / qualité / délai est un défi à la géométrie ? Vous ne savez pas à quel chef de projet le confier ? Pas de panique, on vous propose de faire appel à un ANGE. ANGE, c’est à la fois une méthode d’évaluation des compétences et une grille de lecture des besoins de votre projet.

Chef de projet - choisir - méthode ANGE - succès - décision - équipe

Super, le comité d’arbitrage a prononcé un « GO » pour le projet… Maintenant à qui confier la destinée du projet ? Dans un précédent article je vous parlais d’ANGE – moyen mnémotechnique pour envisager les compétences d’un chef de projet. Cette fois-ci je vais vous parler de la mise en application pour nommer un chef de projet.

Gestion de projet - chef de projet - choisir - questions

Quelles sont les trois questions à se poser pour désigner le bon chef de projet ? C'est la question que nous avons posé à nos cinq experts.