Comment implémenter la méthode projet SCRUM dans Project Monitor ?

méthode agile - SCRUM - Project Monitor - VIRAGE

Les méthodes agiles en général et la méthode SCRUM en particulier, sont adoptées par de plus en plus de DSI. C’est une méthode projet alternative pour planifier, suivre et contrôler l’avancement de vos projets. VIRAGE ne fait pas exception et a axé son séminaire annuel sur cette thématique (séminaire brillamment animé par Agile Garden). Et notre logiciel Project Monitor permet-il de gérer des projets en mode agile ?

Nous partageons ici un échange que nous avons eu avec un de nos clients sur le forum de notre site communautaire. Il présente les grands principes de transposition.

Scrum présenté en mode facilitation graphique

Méthode agile - SCRUM - sketchnote - VIRAGE

 

Voici désormais les grands principes de transposition de cette méthode dans l’application Project Monitor.

User Story : Gabarit de tâche

Sur le logiciel Project Monitor vous pouvez configurer un gabarit de tâches. Il vous suffit simplement de reprendre les éléments structurants une User Story. Les éléments « classiques » peuvent être facilement « traduit » dans Project Monitor. Par exemple :

  • Le titre de la User Story devient le libellé de la tâche
  • Le statut devient l’état de la tâche
  • L’affectation de la User Story devient les attributions par les champs émetteurs, assignés et participants
  • Etc.

 

Backlog / Sprint Backlog : Fiche Phase Office

Il est possible de générer automatiquement le backlog. Pour cela on s’appuie sur un modèle de fiche phase reprenant la liste des User Story modélisée en tâche. Ainsi en « 1 clic » le document clé de la méthode Scrum est généré. Ce qui permet d’être collaboratif : chacun peut faire évoluer unitairement les User Story. Le backlog à jour peut être édité à tout moment. Chaque User Story peut également être rattachée à un sprint (via la phase ou l’un des jalons du sprint sur Project Monitor). Cela permet de constituer le « Sprint backlog » et mettre à jour le statut des User Story « en temps réel » ou à l’issue de vos processus de validation.

 

Sprint : Jalon / phase

Notre conseil est de modéliser un sprint par une phase et y intégrer des jalons pour les temps forts d’animation :

  • Priorisation du sprint
  • Revue de Sprint
  • Rétrospective de sprint
  • Etc.

Si les développeurs saisissent leurs temps, la phase permet aussi de déterminer une vélocité (surtout si l’équipe n’est pas dédiée). Sur Project Monitor, une fois le gabarit de sprint créé, on l’insère autant de fois que nécessaire.

 

Les acteurs du projet : Rôles

Chaque acteur peut être identifié avec les rôles :

  • Scrum master
  • Product Owner
  • Partie prenante
  • Développeur

Il est ensuite facile d’y adjoindre les droits souhaités/nécessaires.

 

Animation du projet : Jalon, échanges, et un peu de « hors Project Monitor »

La priorisation et la revue de sprint peuvent être animée très simplement avec les fonctions collaborative. Pour cela on ventile les User Story sur les différents sprints et on met à jour leurs statuts. Project Monitor n’intègre pas pour le moment de fonction de « poker planning ». Par contre, les fonctions collaboratives de Project Monitor permettent de partager, d’enrichir, de tracer.

Pour finir, l’un des principe du manifeste agile d’où vient la méthode Scrum met en avant que « les individus et leurs interactions sont plus importants que les processus et les outils ». L’utilisation du logiciel doit être envisagé avec agilité, c’est à dire quand il peut faire gagner en efficacité.

Comme par exemple générer un backlog complet en 1 clic et facilement partageable…

 

Vous souhaitez une démo ?

Ils nous font confiance

Plus de 180 entreprises, collectivités, métropoles, multinationales gèrent leurs projets et plans d'action avec nos logiciels